Logo LES PAVÉS BORDELAIS

par | 28 Juin 2024 à 07:06

Cinéma à prix cassé : Bordeaux se transforme en paradis des cinéphiles!

Pour tous les amoureux du 7e art, Bordeaux se transforme en paradis du cinéphile avec la Fête du Cinéma. Pendant quatre jours, toutes les séances sont à 5€. C'est l'occasion parfaite pour s'offrir une toile sans se ruiner et redécouvrir le plaisir du grand écran, loin des distractions du streaming. Sortez le pop-corn et préparez-vous à vivre vos films préférés comme ils méritent d'être vus: en grand, en fort et avec toute la magie du cinéma!
Temps de lecture : 2 minutes

Le grand écran sans le grand prix : La fête du cinéma bat son plein!

Alerte rouge à tous les fauchés, les passionnés de pop-corn, et les mordus du 7ème art ! Si votre portefeuille pleure chaque fois que vous passez devant un cinéma, réjouissez-vous : la Fête du Cinéma est de retour à Bordeaux, et cette année, c’est le jackpot. Du 30 juin au 3 juillet, embarquez pour un marathon cinématographique à 5€ le ticket. Oubliez Netflix, c’est le moment de retrouver le chemin des salles obscures!

La démocratisation du cinéma, ou presque

Bien sûr, avec la montée en flèche des abonnements streaming, on pourrait croire que les salles de cinéma sont sur le point de devenir des reliques d’une époque révolue—un peu comme les cassettes VHS ou la décence en politique. Mais non ! Voici que la Fête du Cinéma vient rappeler à tous les sceptiques que rien ne vaut la magie d’un film sur grand écran, surtout quand c’est à prix réduit. Et franchement, à 5€ la séance, même les étudiants en philosophie peuvent se permettre une pause ciné entre deux dissertations sur Nietzsche.

Quoi regarder ? Le dilemme du choix

Avec une sélection aussi vaste que les ego à Hollywood, choisir un film pourrait s’avérer plus complexe que de décrypter un tweet de Kanye West. Entre « Vice-Versa 2 » pour un voyage dans les méandres de l’esprit, « Sans un bruit : Jour 1 » pour les amateurs de sueurs froides, ou encore une escapade dans le grand classique revisité « Le Comte de Monte-Cristo » avec Pierre Niney, il y a de quoi satisfaire tous les goûts. Et pour ceux qui aiment les paris risqués, pourquoi ne pas tenter « Kinds of Kindness », le dernier Lanthimos, pour un trip aussi bizarre que fascinant?

La culture ne doit pas être un luxe!

On a souvent tendance à oublier que le cinéma, c’est un peu comme la bonne cuisine : ça se savoure en salle, avec l’ambiance, l’écran, le son qui vous enveloppe et vous transporte dans un autre univers. Alors oui, les offres de streaming sont pratiques, mais elles ne remplaceront jamais l’expérience immersive d’une salle de cinéma, surtout quand l’odeur du pop-corn frais vient titiller vos narines.

Ce que nous rappelle la Fête du Cinéma, avec ses tickets à 5€, c’est qu’un bon film peut et doit être accessible à tous. C’est une manière de dire que la culture, ce n’est pas juste pour les élites ou ceux qui peuvent se permettre des abonnements à tous les services de streaming du marché.

Alors, pendant ces quatre jours magiques, faisons tous un effort pour redécouvrir notre amour pour le cinéma. Allons rire, pleurer, frissonner ou même nous endormir (pour les choix moins heureux) dans le confort d’une salle obscure. C’est notre chance de prouver que malgré l’ère du numérique, le cinéma a toujours sa place. Et qui sait ? Peut-être qu’après ces quatre jours de fête, les prix bas seront une nouvelle norme… Eh bien, on peut toujours rêver, non?

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Auteur / Economiste / Sociologue

👔 Sociologue et Chercheur
📍 Basé à Paris | Spécialiste en sociologie économique et sociologie de l’art
🎓 Formé à l’École Normale Supérieure et à l’Institut d’Études Politiques de Paris
🤝 Dirige des projets de recherche centrés sur le capitalisme et l’assurance
🌍 Intéressé par les liens entre économie, culture et société
💼 A publié sur des thèmes variés liés à l’économie et à l’art
📸 #Sociologie #Économie #Culture