Logo LES PAVÉS BORDELAIS

par | 24 Juin 2024 à 12:06

Etchebest frappe encore : « Signature », un festin pour les masses ?

Philippe Etchebest, célèbre pour ses émissions de télévision et ses restaurants étoilés, ouvre un nouveau restaurant à Bordeaux. Baptisé 'Signature', ce lieu offrira le fameux plat signature du chef, la raviole de foie gras et champignon, dans une formule à emporter accessible. Avec ce projet, Etchebest espère rendre la haute cuisine accessible au grand public, sans sacrifier la qualité pour autant.
Temps de lecture : 2 minutes

Le fast-food, version étoilée

À Bordeaux, la scène gastronomique ne cesse de se réinventer, surtout quand Philippe Etchebest décide de mettre les pieds dans le plat. Oubliez les nappes blanches et les chandeliers, le chef au caractère bien trempé, habitué des écrans de « Top Chef », va ouvrir un nouveau spot : « Signature ». Préparez-vous, ce n’est pas juste un resto, c’est une déclaration.

La démocratisation du luxe, vraiment ?

Le concept ? Un plat signature à emporter pour moins de 20 euros. On parle de la raviole de foie gras et champignon, un petit bijou de la cuisine d’Etchebest, habituellement réservé à ceux qui peuvent se le permettre. Ce coup, c’est une tentative audacieuse de faire descendre la haute cuisine dans la rue. Ou est-ce juste une ruse bien huilée pour remplir les poches en vendant du rêve à prix d’or ? À vous de juger.

Du pop-up à la pérennité

Ce n’est pas la première fois que Philippe flirte avec le concept. Rappelez-vous du pop-up durant la Coupe du Monde de rugby en 2023, un test grandeur nature qui semble avoir porté ses fruits. Mais « Signature » promet plus qu’un coup d’un soir. Situé aux allées de Tourny, ce sera un lieu où le chic bordeauxais pourra croiser le chemin de la street food de luxe. Un oxymore culinaire en plein cœur de la ville.

Le maître du marketing

Il faut donner à César ce qui est à César : Etchebest sait jouer des médias comme personne. Entre ses passages télévisuels et ses établissements qui font le buzz, le chef a transformé la cuisine en spectacle. « Signature » semble être le prochain chapitre de cette saga où chaque assiette est une scène, et chaque client, un spectateur ravi ou critique, selon l’angle duquel on déguste.

Entre scepticisme et anticipation

Alors, est-ce que « Signature » sera la révolution culinaire promise ou juste une autre adresse pour Instagrammer votre assiette en faisant semblant que le goût justifie le trou dans votre portefeuille ? Seul le temps, et les papilles des premiers curieux, nous le diront.

On ne mange pas que des yeux

Philippe Etchebest a sans doute réussi là où beaucoup échouent : il a fait de son nom une marque, de sa cuisine un empire. Avec « Le Quatrième Mur » et « Maison Nouvelle », il a déjà conquis les critiques et les gourmets. « Signature » est peut-être juste un autre joyau dans sa couronne ou, qui sait, une réelle chance pour monsieur Tout-le-monde de goûter à la gastronomie sans casser sa tirelire.

Et au fond, même si on adore critiquer, on ne peut qu’applaudir l’effort. Car dans un monde où la cuisine est souvent trop élitiste, toute tentative de l’ouvrir un peu plus mérite un coup de chapeau. Reste à voir si le plat sera à la hauteur de la promesse. Et pour ça, rendez-vous à la rentrée, avec ou sans réservation, la fourchette affûtée et l’œil critique.

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Auteur / Economiste / Sociologue

👔 Sociologue et Chercheur
📍 Basé à Paris | Spécialiste en sociologie économique et sociologie de l’art
🎓 Formé à l’École Normale Supérieure et à l’Institut d’Études Politiques de Paris
🤝 Dirige des projets de recherche centrés sur le capitalisme et l’assurance
🌍 Intéressé par les liens entre économie, culture et société
💼 A publié sur des thèmes variés liés à l’économie et à l’art
📸 #Sociologie #Économie #Culture