Logo LES PAVÉS BORDELAIS

par | 14 Mai 2024 à 09:05

Nuit blanche à Bordeaux : la rocade joue à cache-cache

Temps de lecture : 2 minutes Du lundi 13 au vendredi 17 mai 2024, Bordeaux transforme sa rocade en chambre à coucher géante, fermant des tronçons vitaux de 21h à 6h. C'est l'heure où la rocade, cette artère cruciale de la ville, dit 'bonne nuit' et laisse derrière elle des conducteurs perplexes et somnambules urbains. Alors que Bordeaux Métropole peint cette opération comme une nécessité pour la sécurité et l'entretien, pour beaucoup, cela ressemble plus à une série de nuits blanches imposées. Préparez-vous à redécouvrir Bordeaux de nuit, à l'heure où chaque détour devient une aventure inattendue.
Temps de lecture : 2 minutes
Temps de lecture : 2 minutes

Bordeaux en Mode Pause: Quand la Rocade Prend des Vacances

Ah, Bordeaux ! Ville de vin, de culture, et… de travaux nocturnes interminables. Préparez-vous, habitants et voyageurs nocturnes, la rocade bordelaise s’offre un petit somme en nous laissant, bien éveillés, à chercher des itinéraires alternatifs. Du lundi 13 au vendredi 17 mai 2024, certaines parties de l’A630 décident de faire la grasse matinée, chaque nuit, de 21h à 6h du matin. Pratique, non? Surtout si vous aviez prévu de sortir ou de prendre un vol de nuit. Merci, Bordeaux Métropole!

L’Art Subtil de Fermer une Rocade

Imaginez un peu le tableau : vous, au volant, l’esprit tranquille, prêt à rentrer chez vous ou à attraper cet avion pour une escapade de dernière minute. Mais non, ce n’est plus une option. La rocade, cette veine circulatoire de la métropole bordelaise, joue à un drôle de jeu : celui du « fermé, puis ouvert, puis fermé ». Et ce, tout au long de cette semaine diaboliquement bien planifiée.

Un Festival de Fermetures Nocturnes

Lundi, l’action commence entre les échangeurs 9 et 11. Une belle tranche de bitume qui se repose en attendant le retour de ses fidèles usagers au petit matin. Le lendemain, c’est au tour des tronçons entre les échangeurs 11 et 13, ainsi que 5 et 7, de prendre congé. Mercredi soir, ce sera entre les 13 et 15. Et pour finir en beauté, jeudi soir entre les 15 et 17. Un véritable marathon de fermetures qui pourrait presque nous faire croire à un nouveau festival urbain.

Les Joyeuses Conséquences des Travaux

Bien sûr, Bordeaux Métropole nous assure que c’est pour « maintenir la sécurité et entretenir les aménagements en bon état ». Une intention louable, certes, mais qui n’est pas sans conséquences. L’insomnie collective de milliers de conducteurs cherchant désespérément leur chemin dans le labyrinthe des déviations nocturnes en est une. Ah, l’aventure urbaine!

Survivre à la Semaine Sans Rocade

Alors, comment survivre à cette semaine de fermeture? Premièrement, prévoyez large. Si votre vol est à minuit, envisagez peut-être de camper à l’aéroport dès le dîner. Deuxièmement, embrassez la situation. Redécouvrez les joies des petites rues de Bordeaux, ces mêmes rues que vous ignoriez superbement à 110 km/h. Enfin, gardez votre sens de l’humour. Après tout, naviguer dans Bordeaux sans sa rocade, c’est un peu comme boire un Bordeaux sans fromage : faisable, mais nettement moins plaisant.

Le Mot de la Faim

Alors, quand vous vous retrouverez à zigzaguer entre les rues de Bordeaux à des heures où tout le monde devrait être au lit, rappelez-vous que c’est pour le bien commun. La sécurité, l’entretien, la belle rocade qui brille sous les étoiles… Et si jamais l’envie vous prend de maudire Bordeaux Métropole, respirez profondément et pensez aux futures nuits tranquilles sur une rocade flambant neuve. D’ici là, bon courage et bonne route… ou plutôt, bon détour!

gcope

gcope