Logo LES PAVÉS BORDELAIS

par | 15 Avr 2024 à 10:04

Carburant Contaminé en Gironde : Les Stations E.Leclerc Sous le Feu des Critiques

Temps de lecture : 2 minutes Des clients des stations-service E.Leclerc de Gironde rapportent d'importants problèmes mécaniques après avoir utilisé du carburant apparemment contaminé par de l'eau. Ces incidents, qui ont causé des dégâts majeurs à plusieurs véhicules, soulèvent des inquiétudes sur la qualité du carburant et l'entretien des infrastructures. Face à des réparations coûteuses, les automobilistes affectés se mobilisent pour obtenir réparation et envisagent des actions collectives, incluant la possibilité de bloquer les stations incriminées.
Temps de lecture : 2 minutes
Temps de lecture : 2 minutes

Un Plein d’Ennuis

Dans la région de Bordeaux, le réseau E.Leclerc fait face à une vague de mécontentements suite à des incidents rapportés par des clients ayant fait le plein dans les stations de Sainte-Eulalie, Talence, et Ambarès-et-Lagrave. Ces derniers déclarent avoir subi divers problèmes mécaniques après avoir utilisé le carburant vendu par ces établissements.

 

De l’Eau dans le Gaz

Selon les témoignages, le carburant serait contaminé par de l’eau, une anomalie qui aurait entraîné des pannes sérieuses telles que moteurs cassés et pertes de puissance. Les garagistes locaux, sollicités par des automobilistes dépités, pointent du doigt l’état déplorable des cuves de stockage, souvent vieilles et mal entretenues, et dans certains cas, pas même aux normes.

 

Des Frais qui S’Empilent

Pour de nombreux clients lésés, la note s’avère salée : des réparations atteignant parfois plusieurs milliers d’euros pour des véhicules sévèrement endommagés. « J’ai mis du SP95 et un voyant moteur s’est allumé le lendemain, je me suis retrouvé au garage avec une facture très salée pour 30 euros d’essence à la base », témoigne un client affecté.

 

Une Réaction de la Communauté

Face à l’accumulation de cas similaires, les automobilistes ont pris les choses en main. Sur Facebook, un groupe dédié à la collecte de témoignages a été créé, rassemblant rapidement de nombreux membres partageant des mésaventures semblables. Cette initiative collective vise à mettre en lumière l’étendue du problème et à mieux organiser les demandes de dédommagement.

 

Entre Réclamations et Analyses

Les stations concernées ont réagi en invitant les clients à remplir des formulaires de réclamation, tout en affirmant que des analyses approfondies du carburant étaient en cours. Cependant, pour beaucoup, cette réponse demeure insuffisante au vu de l’urgence des réparations nécessaires et des coûts engendrés.

 

Vers un Blocage des Stations ?

L’exaspération monte parmi les usagers, certains envisageant même de bloquer l’accès aux stations-service impliquées si aucune solution satisfaisante n’est rapidement trouvée. Une réunion des clients lésés est prévue ce dimanche pour discuter des actions à entreprendre et renforcer leur position face à l’entreprise.

En somme, la situation à Bordeaux met en lumière des failles potentiellement graves dans la gestion des infrastructures de carburant. Elle soulève également des questions sur la responsabilité des distributeurs et la protection des consommateurs dans ce type de crise. Les jours à venir seront cruciaux pour déterminer l’étendue des dégâts et les réponses que E.Leclerc et les autorités compétentes fourniront aux nombreux automobilistes affectés.

gcope

gcope