Logo LES PAVÉS BORDELAIS

par | 26 Fév 2024 à 16:02

Secours Spectaculaire pour l’Ex-Frégate « Cassard » à l’Entrée de l’Estuaire de la Gironde

Temps de lecture : 2 minutes gcope
Temps de lecture : 2 minutes
Temps de lecture : 2 minutes

Le 21 février 2024, l’estuaire de la Gironde a été le théâtre d’une opération de sauvetage peu commune, mettant en lumière la solidarité et l’expertise maritime dans des conditions critiques. L’ancienne frégate de la Marine nationale, le « Cassard », en route vers son dernier voyage vers le site de déconstruction à Bassens, a vécu des moments de tension intense.

 

Un Convoi Brisé par la Tempête

Partie de Toulon au début du mois de février, cette noble relique de la puissance navale française a rencontré un obstacle imprévu. Une rupture de remorque a mis en péril le convoi formé par le « Cassard » et le remorqueur « Sea Dream », déclenchant ainsi une opération d’assistance de grande envergure.

 

Une Coordination d’Urgence

Face à l’urgence, le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage Atlantique (CROSS-A) Etel a orchestré une réponse rapide en coordination avec le centre des opérations maritimes de l’Atlantique (CENTOPS) de Brest. Un hélicoptère « Dauphin » de la Marine nationale, déployé depuis La Rochelle, a joué un rôle clé dans l’opération, hélitreuillant une équipe portuaire spécialisée sur la coque du « Cassard » pour faciliter les manœuvres.

 

La Mobilisation pour la Sécurité

L’intervention a vu l’engagement du remorqueur portuaire « RM Thomas » qui, arrivé sur les lieux, a stabilisé la situation avant de commencer un convoyage prudent vers le port du Verdon-sur-Mer. Le « TSM Drenec », un autre remorqueur du port de Bordeaux, s’est joint au convoi pour assurer l’arrivée sécurisée de la frégate au Verdon à 20h16.

 

Un Final sans Pollution

L’opération a non seulement témoigné de l’efficacité et de la coopération entre les différents services maritimes mais a également souligné l’engagement envers la préservation de l’environnement. La préfecture maritime de l’Atlantique a confirmé que la frégate ne présentait aucun risque de pollution, une nouvelle rassurante dans le contexte des défis environnementaux actuels.

 

En Conclusion

L’histoire du « Cassard », de sa gloire opérationnelle à sa dernière traversée vers la déconstruction, reflète le cycle de vie des grands navires et l’importance cruciale des mesures de sécurité maritime. Ce sauvetage spectaculaire à l’entrée de l’estuaire de la Gironde restera dans les annales comme un exemple de coordination, de professionnalisme et de respect de l’environnement. Un dernier hommage digne à une frégate qui a fièrement servi la France.

gcope

gcope