Logo LES PAVÉS BORDELAIS

par | 28 Juin 2024 à 07:06

Parcoursup blues : l’appel de Bordeaux pour les laissés-pour-compte de l’éducation

À l'heure où Parcoursup disperse espoirs et déceptions, le Campus du Lac à Bordeaux organise une soirée pour ceux qui n'ont pas trouvé leur place dans le système. Venez découvrir des parcours alternatifs en restauration et tertiaire qui promettent plus qu'une éducation : une révolution de votre carrière sans les frais exorbitants!
Temps de lecture : 2 minutes

La galère de l’orientation post-bac : un champ de bataille

Ah, Parcoursup ! Cette merveilleuse machine à stress, cette fabrique à désillusions ! Chaque année, elle distille son lot de rêves brisés parmi les jeunes Français. Alors que la phase principale de l’admission post-bac touche à sa fin, voilà que le Campus du Lac à Bordeaux lance une bouée de sauvetage aux naufragés de Parcoursup. Une soirée pour les déçus – l’initiative sonne presque comme un mauvais titre de film d’ado des années 90, mais elle est bien réelle.

« Pas pris ? Pas grave ! », clame Bordeaux

Le 9 juillet prochain, le Campus du Lac ouvre ses portes et ses cœurs aux éconduits de Parcoursup. C’est à Bordeaux-Lac et Libourne que ça se passe. L’école qui sculpte les futures stars de la restauration et du tertiaire (commerce, vente, RH, et le marketing digital pour les geeks du commerce) offre des « alternatives de premier choix ». Claire Duquesnoy, la boss du recrutement en alternance, le clame haut et fort sur les ondes de France Bleu Gironde. Alors, jeunes gens, séchez vos larmes et ressortez vos stylos, il est encore temps de se préinscrire !

Alternance : travailler pour ne pas payer, ou presque

Le must du Campus du Lac ? Son approche de l’alternance. Vous voulez étudier sans vendre un rein pour payer vos frais de scolarité ? C’est ici que ça se passe. Pas de frais si vous êtes en alternance, contre près de 5.000 euros si vous optez pour le cursus classique. C’est le bon plan, non ? En plus, Claire assure un « taux d’insertion professionnelle de 82 % sur les trois dernières années ». C’est presque aussi bon que les stats de survie de votre poisson rouge en période de canicule.

Alors, pourquoi Bordeaux et pas ailleurs ?

Pourquoi cette école et pas une autre ? Pourquoi ne pas simplement retenter sa chance l’année prochaine ou se perdre dans des études qui ne nous conviennent pas, juste pour faire plaisir à papa-maman ? Parce que le monde évolue, mes amis ! Les métiers du futur ne sont plus les mêmes que ceux d’hier. Le BTS MCO pour briller dans le commerce, le NDRC pour ceux qui veulent conquérir le monde digital… Bordeaux vous tend les bras, avec ses vins, sa gastronomie, et maintenant, une éducation qui comprend vraiment les besoins de sa jeunesse.

Et ensuite, on fait quoi ?

Imaginez : vous, en train de servir un client dans une boutique chic de Bordeaux, ou de gérer une campagne de marketing numérique pour une startup montante, tout ça parce que vous avez pris une décision audacieuse un soir de juillet. C’est le début d’une nouvelle aventure, loin des algorithmes impitoyables de Parcoursup.

Ce qui nous amène à la question essentielle : pourquoi continuer à se soumettre à un système qui semble jouer à la roulette russe avec nos avenirs ? La réponse de Bordeaux est claire : n’attendez pas que le système change, changez de système ! Voilà ce que signifie cette soirée pour les déçus de Parcoursup. C’est un pied de nez aux attentes traditionnelles, une invitation à prendre son destin en main. C’est peut-être votre moment, votre révolution personnelle.

Et pour tous ceux qui pensaient que leur avenir se jouait sur une plateforme en ligne, Bordeaux dit : « Repensez. Redémarrez. Réussissez. Autrement. » Voilà le cri de ralliement pour tous les déçus de Parcoursup. Venez, on est bien.

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Auteur / Economiste / Sociologue

👔 Sociologue et Chercheur
📍 Basé à Paris | Spécialiste en sociologie économique et sociologie de l’art
🎓 Formé à l’École Normale Supérieure et à l’Institut d’Études Politiques de Paris
🤝 Dirige des projets de recherche centrés sur le capitalisme et l’assurance
🌍 Intéressé par les liens entre économie, culture et société
💼 A publié sur des thèmes variés liés à l’économie et à l’art
📸 #Sociologie #Économie #Culture