Logo LES PAVÉS BORDELAIS

par | 12 Juin 2024 à 09:06

Les Lionnes rugissent encore : Stade Bordelais, reines incontestées du rugby féminin

Les Lionnes du Stade Bordelais rugissent plus fort que jamais, remportant le championnat Élite 1 féminin contre Romagnat avec un score de 32-17.
Temps de lecture : 2 minutes

Un doublé royal dans l’arène du rugby féminin

Voilà, c’est fait. Encore une fois. Les Lionnes du Stade Bordelais ont mis leurs griffes sur le trophée du championnat Élite 1 féminin, en terrassant Romagnat 32-17 en finale. Deuxième titre consécutif, et ce n’est pas juste un succès, c’est une démonstration de force, un coup de poing sur la table du sport féminin. En dépit d’une défaite cinglante en Coupe de France face à Toulouse, nos héroïnes n’ont pas baissé les yeux. Non, elles ont rebondi, plus féroces, plus affamées.

Quand la défaite forge les championnes

La finale a été une révélation. Romagnat, bien qu’accrocheur avec un score de 15-10 à la pause, n’a pu tenir la distance. Les Lionnes, avec leur faim de victoire, ont déchiré la défense adverse en deuxième période. Agathe Sochat et Morgane Bourgeois enfonçant le clou avec deux essais qui ont envoyé Romagnat dans les cordes, avant que Justine Pelletier ne vienne donner le coup de grâce. Assia Khalfaoui, ouvrant le score, a montré que les Lionnes étaient là pour régner.

Une leçon de résilience et de domination

Ce n’est pas juste une victoire. C’est un message clair aux sceptiques et aux détracteurs du sport féminin : ces femmes ne sont pas là pour jouer, elles sont là pour gagner, pour dominer, pour inspirer. Le club bordelais n’est plus seulement un participant; il est un pilier, un titan du rugby féminin français.

Plus qu’un jeu, un combat pour la reconnaissance

Chaque mêlée gagnée, chaque essai marqué par ces guerrières n’est pas seulement un point sur le tableau d’affichage, c’est un coup de marteau dans le mur des stéréotypes. Ils disent que le rugby est un sport d’hommes ? Les Lionnes répondent par des plaquages qui résonnent comme des déclarations.

Et maintenant, que le spectacle continue!

Les Lionnes ne montrent pas seulement leur suprématie; elles tracent la voie pour les futures générations de rugbywomen. Que ce soit sur le terrain boueux ou dans la bataille pour l’égalité et la reconnaissance, le combat continue. Et à tous ceux qui n’ont pas encore pris leurs billets pour cette révolution, qu’attendez-vous ? Le spectacle est garanti, l’inspiration aussi.

Avant de partir, regardez bien ces femmes, ces championnes, ces Lionnes. Elles ne demandent pas la permission pour être grandes, elles le prennent. Et si vous ne les regardez pas jouer, c’est vous qui perdez le plus. Alors la prochaine fois, avant de juger ou de détourner le regard, souvenez-vous de ce doublé, souvenez-vous de leur rugissement. Et rappelez-vous : le futur du rugby est féminin, féroce, et franchement fantastique. On se voit sur le terrain, n’est-ce pas?

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Pierre François

Auteur / Economiste / Sociologue

👔 Sociologue et Chercheur
📍 Basé à Paris | Spécialiste en sociologie économique et sociologie de l’art
🎓 Formé à l’École Normale Supérieure et à l’Institut d’Études Politiques de Paris
🤝 Dirige des projets de recherche centrés sur le capitalisme et l’assurance
🌍 Intéressé par les liens entre économie, culture et société
💼 A publié sur des thèmes variés liés à l’économie et à l’art
📸 #Sociologie #Économie #Culture